4 questions typiques sur AOX

Que signifie l'abréviation AOX ?

L'abréviation AOX signifie " halogènes organiques adsorbables". Cette valeur donne la concentration d'halogènes organiques, qui sont des composants contenant du chlore, du brome ou de l'iode, dans un échantillon d'eau. Des niveaux élevés sont souvent liés à la pollution.
 

Quelles sont les sources typiques d'AOX ?

Les composants halogénés sont largement utilisés tant dans l'industrie que dans les ménages, dont les applications typiques sont le nettoyage, la désinfection et le dégraissage. En outre, l'industrie chimique ou pharmaceutique utilise de grandes quantités de solvants halogénés, souvent chlorés comme le DCM ou le TCE, qui peuvent se retrouver dans les eaux usées. Des molécules plus complexes, comme les pesticides, peuvent également être détectées dans l'eau.
 

Quel est l'effet des AOX sur l'environnement ?

De nombreuses molécules AOX ne se dégradent pas naturellement dans l'environnement et sont classées comme polluants organiques persistants (POP). Ces composés persistants peuvent s'accumuler dans les cours d'eau et la chaîne alimentaire s'ils ne sont pas éliminés. Certains AOX présentent également des risques supplémentaires pour l'environnement et la santé en raison de leur toxicité. C'est pourquoi de nombreux pays ont mis en place une réglementation stricte sur les AOX pour le rejet des eaux usées.
 

Comment peut-on éliminer les AOX de l'eau ?

Comme son nom l'indique, les AOX sont des substances organiques adsorbables, ce qui signifie qu'elles s'adsorbent bien sur le charbon actif. De plus, ce dernier est répertorié comme l'une des meilleures techniques disponibles (MTD) pour l'élimination des AOX. Souvent, les AOX ne représentent qu'une fraction de la pollution présente dans les eaux usées. Il est donc nécessaire de mettre en place une installation intégrée avec plusieurs techniques pour garantir que tous les niveaux sont bien inférieurs aux limites de rejet. Le charbon actif est souvent utilisé comme étape finale de polissage pour éliminer même les traces restantes d'AOX.

 

 

Dans les installations de DESOTEC, tout le charbon usagé est analysé afin de prendre les mesures adéquates pour la manipulation et l'élimination du charbon saturé des filtres mobiles. Le charbon usagé qui répond aux critères d'acceptation de DESOTEC peut être réactivé.

Cela signifie que toutes les molécules qui ont été adsorbées sur le charbon actif chez le client sont désorbées dans les fours de réactivation de DESOTEC. Ces contaminants sont ensuite entièrement détruits, conformément à la législation nationale et européenne, par une installation d'incinération et de neutralisation. L'ensemble de l'installation et ses émissions font l'objet d'une surveillance continue en ligne, ce qui garantit que seule de la vapeur d'eau inoffensive sort de la cheminée.

Dans le cas où le carbone saturé ne répondrait pas à nos critères d'acceptation, il est envoyé vers une élimination externe spécialisée.