4 QUESTIONS TYPIQUES SUR L'ÉPURATION DU BIOGAZ ET DU BIOMÉTHANE

Quelle est la différence entre le biogaz et le biométhane

Le biogaz est produit par digestion anaérobie par des micro-organismes et est un mélange de CO2 et de CH4. Le biométhane est un biogaz qui a été transformé en un gaz de haute qualité contenant au moins 96 % de CH4. Si le biogaz est le plus souvent utilisé dans les systèmes de production combinée de chaleur et d'électricité (PCCE), le biométhane peut être injecté dans le réseau de gaz pour remplacer le gaz naturel.

Quels sont les polluants typiques du biogaz?

Outre le CO2 et le CH4, le biogaz contient également des impuretés. Nous pouvons les diviser en deux groupes principaux : d’une part les composants contenant du soufre, principalement H2S, d’autre part les COV tels que les terpènes et les siloxanes. Le H2S est le résultat de la dégradation des composants organiques soufrés. Les terpènes sont principalement dus à la digestion des déchets verts. Les siloxanes, quant à eux, proviennent souvent de composants contenant du Si dans les cosmétiques et les silicones.

Pourquoi fout-il éliminer les impuretés?

En général, ces impuretés diminuent la qualité du gaz. Plus problématique est leur capacité à endommager d'autres équipements. Le H2S, par exemple, provoque la corrosion du moteur et l'acidification de l'huile moteur. Les COV doivent être éliminés car ils peuvent bloquer et dégrader les membranes de valorisation du biométhane. Parmi les COV, les siloxanes sont particulièrement nuisibles car les oxydes de silicium se forment dans le moteur à gaz, ce qui entraîne de graves dommages dus à l'abrasion.

Comment le charbon actif peut-il contribuer à a purification du biogaz et du biométhane?

Tant le H2S que les COV peuvent être éliminés avec du charbon actif à des valeurs inférieures aux niveaux requis. Chaque groupe nécessite cependant une solution d'élimination différente. Les COV peuvent être éliminés avec du charbon actif standard, mais des charbon actifs spécifiquement imprégnés sont nécessaires pour l'élimination du H2S afin de permettre une réaction chimique correcte. Les conditions du processus détermineront l'efficacité du charbon.