5 questions typiques sur DCO

Que signifie l'abréviation DCO ?  

L'abréviation DCO signifie "demande chimique en oxygène". Cette valeur indique la quantité d'oxygène qui serait nécessaire pour oxyder complètement (presque) tous les composés organiques. Il s'agit d'une mesure permettant de quantifier la quantité de matières organiques dans l'eau et elle est le plus souvent utilisée pour mesurer le niveau de pollution. Elle est également utilisée dans la législation environnementale qui oblige la plupart des entreprises industrielles à réduire les niveaux de DCO en dessous de valeurs spécifiques.

Quelle est la différence entre la DCO et la DBO ?

La DBO ou "demande biologique en oxygène" est la quantité d'oxygène dissous dont les micro-organismes ont besoin pour dégrader les matières organiques présentes dans l'eau pendant une période donnée. La DBO est souvent utilisée par les stations d'épuration des eaux usées pour avoir une idée de l'efficacité de leur traitement. La DCO comprend tout ce qui peut être oxydé, tandis que la DBO ne s'intéresse qu'à la partie qui peut être dégradée biologiquement.

Quelles sont les sources typiques de la DCO ?

Comme pour les COV dans les émissions atmosphériques, la DCO dans l'eau peut être le résultat de sources naturelles ou d'activités humaines. La dégradation des feuilles, des algues ou des poissons morts sont des exemples de sources naturelles. La DCO issue des activités humaines est souvent liée à l'industrie et aux ménages par l'utilisation de produits de nettoyage, de solvants et de pesticides, mais aussi par les activités de traitement des déchets ou de recyclage.   

Quel est l'effet de la DCO sur l'environnement ?

En général, des niveaux élevés de DCO suggèrent des niveaux élevés de pollution, mais ce n'est pas toujours le cas car la DCO peut également provenir de sources naturelles. Cependant, des niveaux élevés de DCO peuvent entraîner un appauvrissement de l'oxygène dans l'eau, indépendamment de la source de DCO. Cela peut entraîner une mortalité massive de la vie aquatique. Chaque année, un grand nombre de poissons meurent à cause de l'appauvrissement en oxygène causé par la pollution. La DCO causée par la pollution peut également être toxique pour l'environnement ou s'accumuler dans la chaîne alimentaire lorsqu'elle ne se dégrade pas naturellement. On parle ensuite de molécules persistantes. Les pesticides en sont des exemples typiques.

Comment éliminer la DCO de l'eau ?

La technique d'élimination de la DCO la plus optimale dépend beaucoup de la composition et de la biodégradabilité. La DCO biodégradable peut souvent être facilement éliminée par des étapes de traitement biologique. Un traitement physico-chimique peut également contribuer à réduire la concentration, tandis que le charbon actif est souvent utilisé pour éliminer la DCO récalcitrante. En général, des étapes de prétraitement ou des technologies multiples sont souvent nécessaires pour atteindre les limites de rejet dans l'environnement.