Démantèlement d’un réservoir à gaz à l’aide d’un système de filtration mobile à charbon actif

Lorsqu’un gazomètre ou un réservoir à gaz est mis hors service, son contenu doit être filtré afin d’éviter toute pollution des eaux souterraines et toute nuisance olfactive. Comment procéder efficacement et en toute sécurité ? Le démantèlement du vaste réservoir à gaz d’Hollerich (Grand-Duché de Luxembourg) constitue à ce propos une étude de cas intéressante.

Étude de cas : démantèlement d’un gazomètre au Luxembourg

Jusqu’en 2012, le réservoir à gaz à Hollerich (Luxembourg) servait au stockage du gaz naturel proche de la pression atmosphérique à température ambiante. Par le passé, de tels réservoirs permettaient de stocker le gaz naturel pour une utilisation ultérieure ou à des fins d’équilibrage, garantissant l’exploitation des conduites de gaz sous une gamme sécuritaire de pressions. Ce gazomètre devenu inutile par l’approvisionnement sans cesse croissant en gaz naturel via gazoduc, la décision a été prise de le couper du réseau de gaz en 2012. Le méthane a été enlevé et le réservoir a été rempli d’eau.

Contamination au THT

En 2015, la première phase des travaux de démantèlement a débuté avec l’évacuation de l’eau du réservoir. Cette eau contenait du tétrahydrothiophène ou THT, une molécule utilisée dans de nombreux pays européens pour l’odorisation du gaz naturel. L’atmosphère à l’intérieur était également polluée au THT. Afin d’éviter toute nuisance olfactive à proximité du réservoir et toute pollution des eaux souterraines, une filtration a été nécessaire pour enlever complètement toute trace de THT.

Purification de l’eau et de l’air avec du charbon actif

Les filtres au charbon actif MOBICON® avec charbon de qualité supérieure ORGANOSORB® ont été choisis pour traiter les eaux résiduelles et les eaux usées suite au nettoyage de l’intérieur du gazomètre. Pour ce qui concerne la filtration de l’air, des unités AIRCON® et le charbon actif AIRPEL® ont été utilisés afin de garantir un environnement de travail sûr et aucune émission d’odeur dans l’atmosphère. Ces filtres mobiles à charbon actif ont été utilisés pendant toute la durée du projet avant d’être rapportés à DESOTEC. Le charbon actif saturé est alors recyclé dans un four DESOTEC de réactivation ultramoderne. Après la phase de nettoyage au cours de laquelle l’air et l’eau du gazomètre ont été traités, le démantèlement proprement dit du réservoir a pu commencer. La zone sera ensuite réhabilitée pour des projets de développement urbain.