Le filtre Aircon BG réouvre la source de revenus pour un client finlandais

Aircon BG activated carbon filter

Voir une part importante de votre budget qui s'assèche subitement à cause d'un problème technique est amer et néfaste pour n'importe quelle entreprise. Une entreprise communale d'état en Finlande cherchait et a trouvé la solution adaptée grâce à la filtration par charbons actifs de Desotec pour pouvoir à nouveau commercialiser du gaz de décharge. 

Une ville finlandaise, située dans la région de Savonie du Nord, est en charge de l'exploitation d'une décharge où tout les déchets ménagers de la région sont centralisés. Les bactéries dans les déchets produisent du « gaz de décharge » sur place. L'entreprise publique communale extrait cette variant de gaz biologique pour deux raisons : tout d'abord pour éviter l'auto-combustion des déchets, deuxièmement pour envoyer le gaz vers un partenaire commercial via une pipeline souterraine. Ce partenaire utilisera ensuite le gaz de décharge pour la production d'électricité verte et de chaleur.

Longue recherche

Une condition importante pour cet accord commercial : la concentration du gaz de décharge en H2S devait rester inférieure à 100 ppm. Il y a quelques années, l'électricité ne répondait plus à cette exigence essentielle. La concentration en H2S était même montée jusqu'à 1200 ppm. La recherche d'une solution valable a longtemps semblé se solder par un échec pour l'entreprise publique communale. L'organisation a envisagé différentes solutions, mais celles-ci ont chaque fois été exclues à cause d'un montant d'investissement trop élevé et d'un manque de garanties en ce qui concerne les résultats.

Après une analyse du problème, nous avons proposé l'installation d'un filtre BG Aircon. Ce dernier dispose d'un fût à double paroi et la couche isolante entre les deux parois assure une réduction significative du risque de condensation dans le filtre à charbons actifs.

Adieu le H2S

Desotec a fourni le filtre au départ de son pôle opérationnel situé à Gdansk en Pologne. La pose du filtre, qui a été rempli de charbon actif imprégné, a eu lieu au début du mois de janvier 2019. Le filtre BG Aircon, un plus petit frère du filtre HC-XL Aircon, traite un débit d'environ 550 m³/h de gaz de décharge et a fourni immédiatement des résultats très rassurants : de la concentration à l'entrée de 1600 mg en H2S (1200 ppm), il ne restait plus rien à la sortie : 0 ppm. Après une analyse de ces résultats, le producteur d'énergie verte a décidé de réactiver immédiatement son accord avec l'entreprise publique communale. Grâce à cela, ils ont poussé un grand soupir de soulagement en Savonie du Nord : avec ces nouvelles rentrées financières, ils peuvent à nouveau rentabiliser l'investissement considérable de la construction de la pipeline entre les deux entreprises.

Pour l'entreprise publique communale, l'installation de ce filtre mobile à charbons actifs constituait un investissement presque sans risque : la solution de location leur offrait la possibilité de découvrir cette technologie nouvelle pour eux sans aucun engagement tout en contribuant à la production d'énergie verte et en pouvant profiter à nouveau de la source de revenus qui était temporairement indisponible.