Le « projet pilote » : la première aide pour les nuisances olfactives

Lors de l'investissement dans une installation performante pour la purification de l'air, il est normal que les entreprises industrielles tâtent d'abord le terrain. Elles veulent des garanties préalables que la solution choisie fournira des résultats satisfaisants. Afin de répondre à cette aspiration, Desotec propose très souvent une installation pilote pour relever de tels défis.

Offrir des garanties en béton sur des résultats étincelants est impossible pour n'importe quel fournisseur lors du commencement d'un projet. C'est pourquoi un « projet pilote » est très utile pour les deux parties. Cela permet de ne pas traiter immédiatement tout le flux d'air, mais d'explorer différentes possibilités et d'essayer différents types de charbons actifs sur une partie détournée du flux qui varie généralement entre 100 et 1000 m³/h. Cette approche plus accessible offre en outre aux ingénieurs de projet l'opportunité de convaincre la direction et/ou le conseil d'administration de l'utilité d'un système sur base des résultats de l'installation pilote.

Pour les applications tout à fait nouvelles, nous proposons toujours la mise en place d'une installation pilote tout comme pour les projets de grande envergure. Les clients aiment également utiliser cette possibilité pour montrer clairement à l'inspection environnementale qu'ils prennent effectivement des mesures pour une approche réfléchie dans le défi concernant la purification de l'air.

Augmentation d'échelle

Desotec utilise deux niveaux d'installations pilotes. Une première approche très simple consiste à poser un « tambour » de charbons actifs pour tester si effectivement les odeurs diminuent. Le client peut sentir par lui-même s'il existe effectivement une différence significative entre avant et après. Il est alors automatiquement plus rapidement disposé à opter pour une augmentation d'échelle de l'installation. Pour le second niveau, nous associons un filtre à charbons actifs de 1 m³ avec une ventilation à fréquence contrôlée. Cela offre la possibilité de réagir pro-activement sur les temps de contact qui sont cruciaux pour déterminer le type et la quantité de filtres qu'il est préférable de placer pour l'installation à « taille réelle ».

Évaluation des coûts opérationnels

Le nom parle de lui-même : le but n'est pas qu'un « projet pilote » devienne une solution permanente. En réalité vous savez déjà à partir du premier jour si l'installation fonctionne ou pas. Il est malgré tout utile de suivre un trajet test allant d'une semaine jusqu'à trois mois, jusqu'à ce que le filtre à charbons actifs ait atteint le point de saturation. Cela permet au fournisseur, en tenant compte de la consommation de charbon actif, d'établir une image assez réaliste des coûts opérationnels d'une éventuelle installation à « échelle réelle ».

Desotec coordonne également le suivi permanent du « projet pilote » : via la collaboration avec des partenaires soigneusement sélectionnés, nous assurons la réalisation des mesures d'odeurs et leur analyse. Cela nous permet de sélectionner les bonnes solutions avec la plus grande exactitude. Pour les clients finaux, une installation pilote constitue donc l'étape intermédiaire rêvée pour sélectionner de manière facilement accessible et sans risque budgétaire l'installation à « taille réelle » la plus performante pour leur problème de purification de l'air.