Élimination des AOX des eaux usées dans l'industrie pharmaceutique

La filtration au charbon actif est une technologie très souvent utilisée pour traiter les eaux usées contaminées dans l'industrie pharmaceutique.

Cependant, comme c'est le cas dans toutes les applications, il est crucial de concevoir correctement le système de filtration afin d'utiliser le charbon de façon optimale.

Le problème

Une grande entreprise pharmaceutique multinationale fabrique dans son usine catalane des vaccins et des médicaments qui ont pour but de soigner des affections telles que les maladies cardiaques et le diabète.

Ces processus industriels produisent des eaux usées qui contiennent généralement des halogénés organiques adsorbables (AOX) dont le trichlorométhane (chloroforme), les chlorophénols et le chlorobenzène. On y retrouve aussi des composés bromés et des matières organiques comportant de l'iode.

Bien que dans cette usine espagnole les concentrations, qui variaient entre 2 mg et 6 mg/L, sont très faibles, la législation est stricte en raison des dommages potentiels que ces composés peuvent causer à la santé humaine et à l'environnement.

L'objectif de l'entreprise était d'éliminer complètement les polluants. Elle avait donc installé un traitement en deux étapes, à savoir un étape de biofiltration pour décomposer les composés organiques, suivi d’un traitement par charbon actif pour éliminer les AOX.

La biofiltration fonctionnait bien. Pourtant, l'installation au charbon actif existante était inefficace ; le client avait tenté de convertir deux décanteurs existants en filtres en les remplissant d'un total de 800 kg de charbon actif.

Le client a constaté que ce charbon saturait rapidement et qu'il devait être remplacé toutes les trois semaines.

Cela impliquait de suspendre la production, rendant dès lors le système coûteux, peu pratique et non perenne. Cela signifiait également que le client devait manipuler et éliminer fréquemment une grande quantité de charbon usagé.

La solution

Le client avait vu un filtre DESOTEC sur un sit d'une autre entreprise et avait demandé à un fournisseur de se renseigner. Ce fournisseur a contacté DESOTEC et nous a directement mis en relation avec le client.

Comme il était évident que le charbon actif éliminait avec succès les polluants sur cette application, certes très inefficacement, nous n'avons pas eu besoin d'effectuer des tests en laboratoire. Le problème résidait dans la conception du filtre lui-même.

Du fait du très faible débit de 4 m3/h, nous avons d'abord proposé de remplacer les filtres du client par l'un de nos modèles plus petits. Le client souhaitait néanmoins éviter de devoir remplacer les filtres trop fréquemment ; il a donc opté pour le modèle MOBICON plus grand qui ne doit être remplacé qu'une seule fois par an.

Nous avons livré le filtre et le client l'a installé en guise de seconde étape après le biofiltre existant.

Les résultats

L'entreprise n'a commencé à utiliser le filtre DESOTEC que très récemment, mais jusqu'à présent, tout fonctionne correctement. Aucun AOX n'a été mesuré après le démarrage du filtre.

Nos systèmes de filtration sont conçus soigneusement pour que leur efficacité soit maximale ; plusieurs modèle et différent grade de charbon sont disponibles pour différentes applications, débits et concentrations. La grande expérience de nos ingénieurs en matière de conception et d'optimisation des filtres est difficile à avoir pour des entreprises dont l'expertise réside ailleurs que dans ce domaine.

Le fait que nos filtres soient mobiles les rend simples à installer, à régler ou à retirer. Lorsque les filtres doivent être remplacés, les techniciens DESOTEC se chargent du changement et transportent le charbon usagé du site client vers nos fours en Belgique, où le charbon est réactivé et les polluants détruits.

Cette façon de procéder allège le fonctionnement du client qui peut alors se concentrer sur son activitéss principale, à savoir la production de vaccins et de médicaments.

Contactez DESOTEC dès aujourd'hui

Les solutions de filtration mobiles DESOTEC représentent une solution adaptable et efficace pour une grande variété d'applications.

Nous avons développé une gamme de filtres adaptés à différents débits et concentrations de polluants. Nos ingénieurs sont des experts en matière de recherche d'optimisation du procédé pour satisfaire les exigences des clients.

Contactez les ingénieurs DESOTEC dès aujourd'hui pour discuter des besoins en traitement des eaux usées de votre propre entreprise.

 

Dans les usines de DESOTEC, la totalité du charbon usagé est analysée afin que les mesures adéquates puissent être prises pour manipuler et extraire le charbon saturé des filtres mobiles. Toutes les molécules qui ont été adsorbées par le charbon actif sur les sites des clients sont désorbées dans les fours de réactivation de DESOTEC. Ces contaminants sont ensuite entièrement détruits, conformément à la législation nationale et européenne, par un dispositif d'incinération et de neutralisation. L'ensemble de l'installation et ses émissions font l'objet d'une surveillance continue en ligne, ce qui garantit que seule de la vapeur d'eau inoffensive est visible à la sortie de la cheminée.