Élimination des HAP des sédiments lacustres

L'Europe compte des milliers d'anciens sites industriels contaminés par des substances aujourd'hui contrôlées, comme la créosote. Les projets d'assainissement des sols et des eaux souterraines sont courants sur ces sites.

Lorsque des contaminants se sont infiltrés dans le lit des lacs et des rivières, cela pose de nouveaux défis aux autorités environnementales et aux entrepreneurs.

DESOTEC peut fournir des filtres à charbon actif mobiles pour purifier l'eau des sédiments lacustres, comme nous le faisons pour ce projet de marché public en Suède.

 

Le problème

Un lac situé dans le centre de la Suède se trouve à côté d'un ancien site industriel utilisé pour traiter les traverses de chemin de fer et les poteaux télégraphiques à la créosote.

Après l'arrêt de l'activité industrielle il y a plusieurs années, il est apparu que le sol était fortement pollué. Les contaminants s'étaient également retrouvés dans le lac et dans une partie de son affluent.

Les autorités environnementales locales ont donc entrepris une opération de nettoyage, en commençant par une phase d'assainissement des sols du site industriel lui-même, qui est maintenant terminée.

L'étape suivante consiste à traiter le lac et le lit des rivières, qui sont contaminés par des hydrocarbures aromatiques polycycliques, également appelés HAP, que l'on trouve souvent dans la créosote. Ces substances sont nocives pour l'environnement et la santé humaine, certaines étant connues pour être cancérigènes. 

La zone à traiter a une superficie d'environ 31 000 m² et contient une quantité de sédiments estimée à 30 000 m³.

 

La solution

L'autorité environnementale a organisé un projet pilote en 2019. Le charbon actif étant considéré comme la meilleure technique disponible pour de telles applications, DESOTEC a été invité à fournir un petit filtre MOBICON 1000.

Le pilote ayant été couronné de succès, le projet a fait l'objet d'un appel d'offres auprès de sociétés de dragage spécialisées. En raison de notre expérience éprouvée, nous avons ensuite été engagés en sous-traitance pour effectuer les services de traitement des eaux.

Les travaux consistent pour le client à draguer les boues du lac et de la rivière par bateau et à les placer dans des géotubes, qui sont de grands sacs en textile à travers lesquels l'eau peut s'écouler.

Cette eau sera collectée dans un bassin, puis sera pompée à travers quatre filtres DESOTEC placés en parallèle pour traiter le débit moyen de 300 m³/h. Un cinquième filtre est en réserve au cas où un traitement supplémentaire serait nécessaire. Une fois purifiée, l'eau sera rejetée dans le lac.

Au total, 100 à 150 000 m³ d'eau devront être traités, soit environ 40 à 60 piscines olympiques.

Les concentrations de HAP dans l'eau qui s'écoule des boues sont d'environ 160 µg/L, et l'objectif est de les réduire autant que possible.

On calcule qu'il y a 9,5 tonnes de HAP dans le lac, mais la plupart resteront dans les boues, qui seront traitées séparément.

 

Les résultats

Le projet à grande échelle a démarré à l'automne 2021 et devrait durer environ sept mois, bien que des arrêts soient probables pendant les périodes les plus difficiles de l'hiver.

L'essai pilote a montré que notre filtre était capable de réduire les HAP de 99,3 %, et nous comptons reproduire ce résultat tout au long du projet. Les filtres DESOTEC étant mobiles, il est facile de les tester in situ, ce qui permet d'obtenir des résultats plus fiables que les tests en laboratoire et donne aux clients la confiance nécessaire pour se lancer dans des projets de grande envergure.

Sur la base de l'essai pilote, nos calculs montrent qu'il ne devrait pas être nécessaire de remplacer les filtres, mais nous pouvons le faire si les concentrations de HAP sont étonnamment élevées. Cette flexibilité est l'un des principaux avantages des filtres de DESOTEC. La nature modulaire de notre système permet également d'ajouter ou de retirer facilement des filtres si nécessaire, sans que le client ait besoin de faire un investissement initial important.

DESOTEC s'occupe également de tous les déchets et transporte le carbone usagé en toute sécurité hors du site dans des unités de filtration fermées. Il est acheminé vers nos installations en Belgique, où il est analysé afin de prendre les mesures adéquates pour son traitement. Toutes les molécules qui ont été adsorbées sur le carbone sont désorbées dans les fours de réactivation de DESOTEC et entièrement détruites, conformément à la législation nationale et européenne, par une installation d'incinération et de neutralisation. L'ensemble de l'installation et ses émissions sont continuellement surveillés en ligne, garantissant que seule de la vapeur d'eau inoffensive sort des cheminées.

 

Contacter DESOTEC

Pour discuter de la façon dont DESOTEC peut soutenir votre projet d'assainissement des sols ou des eaux, contactez notre équipe d'ingénieurs.

 

Dans les installations de DESOTEC, tout le charbon usagé est analysé afin de prendre les mesures adéquates pour la manipulation et l'élimination du charbon saturé des filtres mobiles. Le charbon usagé qui répond aux critères d'acceptation de DESOTEC peut être réactivé.

Cela signifie que toutes les molécules qui ont été adsorbées sur le charbon actif chez le client sont désorbées dans les fours de réactivation de DESOTEC. Ces contaminants sont ensuite entièrement détruits, conformément à la législation nationale et européenne, par une installation d'incinération et de neutralisation. L'ensemble de l'installation et ses émissions font l'objet d'une surveillance continue en ligne, ce qui garantit que seule de la vapeur d'eau inoffensive sort de la cheminée.

Dans le cas où le carbone saturé ne répondrait pas à nos critères d'acceptation, il est envoyé vers une élimination externe spécialisée.