Lutte contre les odeurs lors du traitement des déchets ménagers

Presque tout le monde produit des déchets ménagers au quotidien. Lors du traitement mécano-biologique de ces fractions, il est crucial de lutter contre les odeurs. Les filtres Aircon V-XL de Desotec ont déjà prouvé leur efficacité à maintes reprises en France.

En fin 2012, la France comptait une soixantaine d’usines de TMB (traitement mécano-biologique), permettant de traiter en tout 4,5 millions de tonnes de déchets ménagers. Les installations de TMB traitent les déchets ménagers qui restent après le tri collectif. Le traitement consiste en une séquence rapprochée d’opérations mécaniques (par exemple, le tri) et d’étapes biologiques (telles que le compostage et la méthanisation). Tandis que dans le reste de l’Europe, l’accent est mis principalement sur la production de SRF (Solid Recovered Fuel) ou la stabilisation des matériaux, en France, la préférence va généralement à la méthanisation, avec l’ajout du digestat composté à la terre, oula production directe de compost.

De telles installations créent inévitablement des flux d'air pollués qui doivent être nettoyés avant d'être rejetés. La quantité d'air devant subir un traitement dépend principalement de deux facteurs : les caractéristiques des flux d'air qui sortent du processus et les dimensions de la ventilation sur site. En règle générale, les exploitants d'installations de TMB de ce genre consacrent environ 15 % de leurs investissements à la lutte contre les odeurs. Plus l'installation est grande, plus la solution pour lutter contre les odeurs est complexe.

Comme le développement des biofiltres n’en est qu’à ses débuts pour le traitement de très grands volumes d’air, les filtres à charbon actif sont souvent la solution idéale. Ils sont plus sûrs, plus compacts, nécessitent moins de contrôle et fonctionnent donc très efficacement. Pour la filtration du biogaz, les filtres à charbon actif apparaissent également comme une solution appropriée pour capturer le H2S et les COV (Composés Organics Volatiles).

Cet été, Desotec a placé deux filtres Aircon V-XL dans le département de Vendée (France). L'un est installé dans le hangar de réception des déchets, l'autre dans le hangar où le compost mûrit. Tous deux traitent un débit nominal de 55 000 m³/h. Un biofiltre et un nettoyeur d’H2SO4 traitent l'air humide du bâtiment par le biais d'un circuit séparé, tandis que le charbon actif sert à augmenter le débit de filtration et la qualité de l'air pour le personnel.

Dans le département du Morbihan (France), deux filtres Aircon-V ont augmenté la quantité d'air pouvant être purifié et amélioré la qualité de l'air au cours des trois dernières années. Cette installation traite 45 000 tonnes de déchets ménagers chaque année. Une nouvelle installation munie de quatre filtres Aircon V-XL est prévue en 2021 pour remplacer et moderniser l'installation de filtration de l’air.