Nouveaux produits développés par DESOTEC

Chez DESOTEC, nous nous engageons à trouver des solutions pour répondre aux besoins de nos clients en matière de filtration. Pour compléter notre offre de filtres à charbon actif, notre équipe technique développe des produits qui répondent à des problèmes particuliers soulevés par les clients.

Ces dernières années, notre attention s’est principalement portée sur deux domaines : la sécurité et le contrôle des émissions. Trois produits sont désormais largement utilisés dans nos projets : l’INERTI-BOX, le HC-BOX et le VOC-BOX.
 

Sécurité : l’INERTI-BOX et le HC-BOX

Les filtres DESOTEC sont très sûrs, d’autant plus que nous traitons tout le charbon usagé en dehors des sites des clients. Cependant, pour certaines applications de réjets atmosphériques (et parfois aussi biogaz), un risque accru de développement de points chauds subsiste.

Ils se forment lorsque des concentrations élevées de certaines molécules, telles que des aldéhydes et des cétones, sont adsorbées sur le charbon actif, génèrent de la chaleur et provoquent la combustion de certaines parties du lit de charbon.

Les points chauds peuvent endommager l’unité de filtration et d’autres équipements, et créer un environnement de production dangereux. Lorsque ces points chauds se forment, les clients doivent remplacer le filtre dès que possible, gaspillant ainsi le charbon potentiellement inutilisé.

L'INERTI-BOX

L’INERTI-BOX a été développée en réponse aux préoccupations des clients relatives aux points chauds.

Elle comprend une cabine équipée de commandes électriques et d’un capteur de monoxyde de carbone (CO). Si le capteur détecte la formation d’un point chaud, l’INERTI-BOX ferme les vannes du filtre, coupant ainsi l’alimentation en air. Elle asperge alors le filtre d’azote et, de la sorte, réduit les niveaux d’oxygène et élimine le risque qu’un point chaud puisse se développer davantage. Cette procédure se déclenche automatiquement, sans nécessiter l’intervention d’un opérateur.

L’INERTI-BOX doit être installée et testée sur le site de chaque client. En fonction de l'agencement du site, de un à trois jours peuvent être nécessaires. DESOTEC a récemment créé un nouveau type d’INERTI-BOX qui permet de faire fonctionner jusqu’à trois filtres en parallèle ou en série. Grâce à cette adaptation, il n’est plus nécessaire de rincer tous les filtres à l’azote lorsque des points chauds se forment. Cela permet de réduire la consommation d’azote et de garantir que le(s) filtre(s) exempt(s) de points chauds puisse(nt) continuer à être utilisé(s) pour traiter les émissions.

HC-BOX

La HC-BOX est associée à l’INERTI-BOX dans le but de créer une solution clé en main pour les filtres plus petits et les modèles AIRCON HC et HC-XL. Elle est constituée d’un simple skid comportant des câbles et des vannes, sur lequel est installée l’INERTI-BOX. Elle est reliée à un rayonnage pourvu de bouteilles d’azote.

La construction et les essais sont réalisés sur le site de DESOTEC. Il suffit ensuite de la raccorder au filtre sur le site du client. Quelques heures suffisent.

Jusqu’à trois HC-BOXES peuvent être utilisées avec une seule INERTI-BOX, chacune pouvant agir indépendamment de manière à ce que seul le filtre en question soit isolé et aspergé d’azote. Toutefois, une seul peut être câblée sur le site de DESOTEC, les autres devant être installées sur place.
 

Les INERTI-BOXES et HC-BOXES en action

Un client en Belgique n'a pas ventilé un filtre pendant le week-end après l’avoir utilisé toute la semaine. Lorsque de l’oxygène a été ajouté au filtre le lundi matin, le point chaud a été attisé et il s'est embrasé.

Le client a commandé un nouveau filtre et une INERTI-BOX. Nous avons pu l’installer deux jours plus tard, de manière à ce que la production puisse reprendre.

Les INERTI-BOXES sont également très répandues dans nos projets pharmaceutiques en raison des produits chimiques dangereux utilisés et du coût potentiel du moindre temps d’arrêt.

Deux HC-BOXES et une INERTI-BOX sont utilisées sur un site pétrochimique du port d’Anvers, en Belgique.
 

Surveillance des émissions : la VOC-BOX

Pour déterminer le moment où il convient de demander le remplacement d’un filtre, les clients doivent mesurer la sortie du filtre pour détecter toute percée d’émissions COV.

Ils peuvent conclure un contrat avec une entreprise externe pour procéder à un contrôle à intervalles réguliers, mais ils courent le risque de dépasser les limites sans s’en rendre compte entre deux visites. Des appareils portatifs sont également disponibles pour certaines molécules, mais ils ne sont pas toujours fiables.

Alors que les entreprises cherchent à améliorer leurs performances environnementales et à se conformer à des réglementations de plus en plus strictes, la surveillance précise et en temps opportun des émissions devient de plus en plus importante.

VOC-BOX

DESOTEC a développé la VOC-BOX en réponse aux demandes de ses clients souhaitant un appareil de surveillance continue des émissions atmosphériques.

La VOC-BOX est fixée à la sortie du filtre de façon permanente. Sa technologie se base sur la détection à ionisation de flamme (DIF), qui est largement reconnue comme l’une des méthodes de mesure les plus fiables.

L’entretien, le calibrage et la mise à niveau se font par une entreprise externe, garantissant ainsi que la VOC-BOX est toujours précise et à jour.

Le principal avantage de la VOC-BOX est sa plateforme logicielle permettant aux clients de visualiser les émissions en temps réel depuis n’importe quel appareil et à tout moment.

Les clients peuvent surveiller les émissions pour voir si des problèmes se développent : idéalement, il est recommandé d’installer une VOC-BOX à l’entrée et à la sortie pour déterminer où se situe le problème. Ils peuvent également déterminer des avertissements, afin d'être prévenus quand ils approchent du moment où ils doivent commander un remplacement de filtre.

La VOC-BOX en action

Les VOC-BOXES conviennent mieux aux grandes entreprises ayant des engagements stricts en matière de RSE. Au siège de DESOTEC en Belgique, nous les avons installées sur nos propres filtres qui traitent les émissions des revêtements et des peintures que nous utilisons.
 

En savoir plus sur les nouvelles solutions de DESOTEC

Lorsqu’il s’agit de sécurité et de surveillance des émissions, mieux vaut se tourner vers des experts en la matière. DESOTEC propose des solutions fiables résultant de nombreuses années de développement. En proposant cette solution en interne plutôt que de renvoyer les clients vers des fournisseurs tiers, nous maintenons le processus de filtration simple pour les clients. Nous mettons continuellement à jour notre technologie afin que les clients disposent des équipements les plus avancés.

Pour savoir quelles solutions pourraient vous convenir le mieux, contactez notre équipe d’ingénieurs dès aujourd’hui.

 

 

Dans les installations de DESOTEC, tout le charbon usagé est analysé afin de prendre les mesures adéquates pour la manipulation et l'élimination du charbon saturé des filtres mobiles. Le charbon usagé qui répond aux critères d'acceptation de DESOTEC peut être réactivé.

Cela signifie que toutes les molécules qui ont été adsorbées sur le charbon actif chez le client sont désorbées dans les fours de réactivation de DESOTEC. Ces contaminants sont ensuite entièrement détruits, conformément à la législation nationale et européenne, par une installation d'incinération et de neutralisation. L'ensemble de l'installation et ses émissions font l'objet d'une surveillance continue en ligne, ce qui garantit que seule de la vapeur d'eau inoffensive sort de la cheminée.

Dans le cas où le carbone saturé ne répondrait pas à nos critères d'acceptation, il est envoyé vers une élimination externe spécialisée.