Traitement des eaux usées issues de tests non destructifs

Le contrôle par ressuage est une technique non destructive largement utilisée dans la fabrication et la maintenance des avions.

Cependant, elle produit des eaux usées de couleur vive qui ne peuvent être évacuées qu'après avoir été débarrassées de leur couleur distinctive.

Les solutions mobiles de filtration au charbon actif de DESOTEC sont utilisées par plusieurs clients de l'industrie aérospatiale européenne pour traiter ces eaux usées, ce qui permet de les rejeter ou même de les réutiliser.

Le problème

Dans l'usine aéronautique de notre client en Pologne, les pièces sont trempées dans un liquide pénétrant fluorescent, puis placées sous une lampe UV pour mettre en évidence d'éventuelles microfissures. Après leur contrôle de sécurité, ces pièces doivent être débarrassées du liquide pénétrant avant de pouvoir être assemblées, réparées ou mises au rebut.

Les eaux usées issues du processus de nettoyage contiennent des polluants organiques, qui leur donnent une couleur jaune fluorescente. Elles ne sont pas nocives, mais leur aspect est trop alarmant pour qu'elles soient rejetées.

Les eaux usées sont donc stockées dans des réservoirs prêts à être traités.

Avant l'intervention de DESOTEC, l'entrepreneur qui effectue des essais non destructifs pour ce client fournissait également des filtres à charbon actif pour traiter les eaux usées. Cependant, l'installation ne parvenait pas à éliminer toute la couleur, et les filtres eux-mêmes commençaient à sentir mauvais.

Le client a donc contacté DESOTEC pour demander si nous pouvions fournir un autre type de charbon pour ses filtres existants.

La solution

Nous avons déterminé que la faute ne résidait pas tant dans le type de charbon actif que dans la conception inefficace du système de filtration.

Les filtres existants n'étaient pas adaptés au débit et étaient envahis par un biofilm. Cela les empêchait de fonctionner de manière satisfaisante et était à l'origine de l'odeur.

Nous avons prélevé des échantillons d'eaux usées et effectué des tests en laboratoire en utilisant nos propres filtres. Nous avons ainsi obtenu une eau totalement claire, même lorsqu'elle est examinée sous une lampe UV.

Un essai pilote sur le site du client a confirmé que notre solution était viable. En fait, le client s'est rendu compte que l'eau était désormais suffisamment claire pour être réutilisée pour le nettoyage plutôt que d'être rejetée, ce qui a permis de boucler la boucle et de renforcer la durabilité.

Nous avons été chargés de fournir quatre filtres MOBICON 1000 ou 2000, adaptés au faible débit de quelques mètres cubes par heure.

 

Les résultats

Le système de DESOTEC est maintenant en place sur ce site depuis plusieurs années, et le client reste satisfait des résultats.

Les filtres continuent à produire des eaux usées claires, et il n'y a pas de formation de biofilm ou d'odeur associée.

D'autres entreprises aérospatiales ont également pris note de l'installation lors de leur visite de l'usine, y compris les propres clients du client, qui ont été impressionnés par la clarté des eaux usées lors des audits. Certains ont maintenant contacté DESOTEC pour reproduire la solution sur leurs propres sites, ce qui est simple pour nous.

Un autre avantage clé du modèle DESOTEC est qu'aucun charbon n'est manipulé sur le site du client, ce qui permet de conserver des conditions exemptes de poussière et immaculées - ce qui est essentiel dans un environnement de fabrication d'avions hautement contrôlé. Les filtres DESOTEC sont mobiles, de sorte que lorsque le charbon est saturé, il suffit de transporter l'ancienne unité fermée et de la remplacer par une nouvelle, dans le cadre d'un processus rapide qui ne nécessite aucun temps d'arrêt.

Tous les déchets de charbon actif sont ensuite acheminés vers nos installations en Belgique pour y être analysés, manipulés en toute sécurité et traités. Dans le cas de ce client, le charbon résiduel peut être réactivé, ce qui améliore la durabilité et réduit les coûts.

Dans les fours de DESOTEC, toutes les molécules qui ont été adsorbées sur le charbon actif chez nos clients sont désorbées et entièrement détruites, conformément à la législation nationale et européenne. L'ensemble de l'installation et ses émissions font l'objet d'une surveillance continue en ligne, garantissant que seule de la vapeur d'eau inoffensive sort de la cheminée.

 

Contactez DESOTEC aujourd'hui

Nous travaillons avec des clients dans toute l'Europe sur des projets similaires à celui-ci. Si vous avez des questions ou si vous souhaitez discuter de la manière dont nos filtres à charbon actif mobiles pourraient apporter des solutions aux problèmes de contamination sur votre site, contactez nos ingénieurs experts dès aujourd'hui.

 

 

Dans les installations de DESOTEC, tout le charbon usagé est analysé afin de prendre les mesures adéquates pour la manipulation et l'élimination du charbon saturé des filtres mobiles. Le charbon usagé qui répond aux critères d'acceptation de DESOTEC peut être réactivé.

Cela signifie que toutes les molécules qui ont été adsorbées sur le charbon actif chez le client sont désorbées dans les fours de réactivation de DESOTEC. Ces contaminants sont ensuite entièrement détruits, conformément à la législation nationale et européenne, par une installation d'incinération et de neutralisation. L'ensemble de l'installation et ses émissions font l'objet d'une surveillance continue en ligne, ce qui garantit que seule de la vapeur d'eau inoffensive sort de la cheminée.

Dans le cas où le carbone saturé ne répondrait pas à nos critères d'acceptation, il est envoyé vers une élimination externe spécialisée.