Rejets Atmosphériques

Purification avec filtres à charbon actif mobiles

Air emission treatment

Qu'il s'agisse de l'industrie chimique ou pétrochimique, de l'industrie pharmaceutique ou de la production de plastiques, de polymères et de composites, presque toutes les entreprises de fabrication ont besoin d'une solution de purification de l'air industriel pour respecter les limites d'émission et éviter les plaintes relatives aux nuisances olfactives.

Avec les filtres mobiles de DESOTEC, vous disposez d'une solution flexible, rentable et propre pour réduire les polluants et les odeurs de l'air industriel. Celle-ci peut être adaptée aux besoins de votre entreprise.

  • Nous prenons en charge l'ensemble de la logistique, y compris le remplacement du filtre et la manutention du charbon actif - sans frais d'investissement et de maintenance, sans interruption de l'exploitation et sans manutention du charbon sur place.
  • Des contrats de location à la journée assurent la plus grande flexibilité possible pendant l'utilisation.
  • Le charbon actif saturé est recyclé chez DESOTEC grâce à des fours de réactivation ultramodernes - pour un service écologique en circuit fermé.
  • Au cours de ce processus, les impuretés adsorbées par le charbon actif sont entièrement détruites, conformément aux lois nationales et européennes.

 

Applications des filtres à charbon actif mobiles pour la purification de l'air  

Composés organiques volatils (COV)

Les composés organiques volatils (COV) sont un groupe d'hydrocarbures qui s'évaporent à basse température et peuvent être gazeux à température ambiante. Les émissions de COV provenant de l'industrie et du commerce contribuent de manière significative à la pollution atmosphérique. Les principales sources de polluants COV sont la production et l'utilisation de produits chimiques organiques et de combustibles fossiles tels que le benzène et le pétrole. Certains COV sont souvent utilisés comme solvants, par exemple dans les peintures et les processus chimiques.

Parce qu'ils sont potentiellement dangereux pour la santé et l'environnement, les COV sont soumis à certaines directives. En Europe par exemple, les émissions de COV sont réglementées à la fois au niveau européen, national et local. Vous trouverez plus d'informations sur ce sujet dans la suite de l'article.

Nos études de cas vous donnent un aperçu des diverses applications dans lesquelles nos filtres à charbon actif mobiles se sont avérés extrêmement efficaces pour réduire les COV dans les émissions atmosphériques :

 

Dans notre e-book, vous pouvez en savoir plus sur nos solutions de purification de l'air sur mesure utilisant les filtres à charbon actif mobiles de DESOTEC.

 

Odeurs

Selon leur type et leur concentration, les odeurs peuvent fortement affecter le bien-être, par exemple à proximité des installations de production ou des stations de traitement des déchets et des eaux usées. Les causes en sont les COV ou les composés inorganiques tels que le sulfure d'hydrogène (H2S) et l'ammoniac (NH3). Les substances à faible seuil olfactif, parmi lesquelles on trouve par exemple, outre le H2S et le NH3, le styrène, provoquent des nuisances olfactives considérables, même à faible concentration. Dans le cas du sulfure d'hydrogène, par exemple, qui dégage une forte odeur d'œuf pourri, le seuil olfactif est déjà de 0,2-2,0 µg/m³ selon l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Les adsorbeurs à charbon actif sont idéaux pour traiter les odeurs causées par des composés organiques. Les nuisances olfactives causées par des molécules inorganiques telles que H2S ou NH3 peuvent être éliminées efficacement avec du charbon actif imprégné.

Nos études de cas vous donnent un aperçu des nombreuses applications possibles du charbon actif pour l'élimination des odeurs et des avantages de nos systèmes mobiles de purification de l'air pour l'industrie :

 

Système mobiles de purification de l'air du leader du marché européen

Nos filtres à charbon actif AIRCON mobiles pour l'épuration des gaz d'échappement et les types de charbon actif peuvent couvrir une large gamme de types de polluants, de concentrations d'entrée et de débits volumiques. Ils représentent une solution de filtration pratique et économique pour les émissions atmosphériques industrielles. Les filtres peuvent être adaptés de manière flexible aux besoins et utilisés en série comme filtres principaux et filtres polaires, par exemple. Une utilisation en parallèle pour des débits d'air plus importants est également possible.

  • Plug and play : Les modules de filtration DESOTEC sont prêts à l'emploi et peuvent être raccordés en 30 minutes.
  • Service 24/7 : Nous sommes disponibles 24 heures sur 24 et disposons de notre propre flotte de véhicules - le filtre à charbon actif sera donc sur votre site dans les plus brefs délais.
  • Frais de location sur une base journalière : Il n'y a pas de frais d'investissement et de maintenance.
  • Solution propre : Dès que le charbon actif est saturé, nous remplaçons le filtre complet par une unité du même type - le remplacement et le recyclage du charbon actif usagé ont lieu chez DESOTEC.
  • Destruction complète des polluants : Conformément à la législation nationale et européenne, les polluants adsorbés sont entièrement détruits dans l'installation d'épuration des fumées, qui comprend un oxydateur thermique.
  • Innovations du leader européen du marché : Nous travaillons en permanence au développement de nos produits et solutions - afin que vous travailliez toujours avec les meilleures techniques disponibles.

 

Polluants atmosphériques : lois, règlements et directives

Depuis la fin des années 1970, l'Union européenne élabore et met en œuvre des mesures visant à améliorer la qualité de l'air. Cependant, la qualité de l'air au sein de l'UE a réellement commencé en 1996 avec l'élaboration de la directive-cadre sur la qualité de l'air (1996/62/CE), qui définit la manière dont la qualité de l'air sera évaluée et gérée dans les États membres. La directive-cadre sur la qualité de l'air a ensuite été combinée à d'autres directives pour former la directive sur la qualité de l'air ambiant (2008/50/CE). Une éventuelle révision de cette directive est prévue pour 2022.

Comme les processus de production industrielle représentent une part importante de la pollution atmosphérique globale en Europe, la directive sur les émissions industrielles (IED) a été élaborée. Elle réglemente les émissions de polluants provenant des installations industrielles et vise à protéger l'environnement des émissions industrielles nocives par l'application des Meilleures Techniques Disponibles (MTD).

Étant donné que la pollution atmosphérique se déplace sur de longues distances et traverse les frontières des différents États membres, l'UE a également mis en place des mesures visant à réduire la pollution atmosphérique nationale en définissant des valeurs maximales nationales pour les principaux polluants. Ces mesures sont définies dans la directive sur les engagements nationaux de réduction des émissions (directive NEC), également connue dans l'industrie sous le nom de plafonds d'émission nationaux.

Ces directives européennes globales sont ensuite mises en œuvre dans la législation environnementale et les plans d'action des différents États membres.

Actuellement, il n'existe pas de réglementation européenne globale relative aux odeurs. Cependant, certains États membres ont mis en place des réglementations et des limites nationales ou régionales. C'est par exemple le cas en Allemagne et en Italie.