Les nuisances olfactives de l’usine de production de biogaz scandinave, c’est désormais du passé.

AIRCON® HC-XL

Générer de l’électricité d’une façon respectueuse de l’environnement doit être applaudi à tout rompre, mais cela s’accompagne quelquefois d’ennuyeux effets secondaires. Par exemple, il se peut que la production de biogaz induise des nuisances olfactives. Un exploitant scandinave d’installations de biogaz a résolument et soigneusement remédié à ce problème grâce à un partenariat avec Desotec. Deux filtres à charbon actif mobiles haute capacité veillent à ce que l’environnement ne soit plus envahi d’odeurs émises par le H2S.

La société scandinave est spécialisée dans la construction et l’exploitation d’usines de production de biogaz. Pour un client industriel important, cette entreprise a récemment construit une toute nouvelle unité où fermentent chaque année pas moins de 300 000 tonnes de déchets bio-industriels. Elle génère une production annuelle de 8 millions m³ de biogaz, soit 1 000 m³ par heure. Le biogaz est ensuite épuré en biométhane jusqu’à la qualité du gaz naturel. En injectant dans le réseau, l’usine approvisionne 5 000 foyers en énergie. La production a commencé fin 2018.

L’épuration du biogaz en biométhane se fait par le biais de la technologie dite « amine scrubber » (lavage aux amines). Elle est associée à un effluent gazeux de 2 000 m³/h, rejeté dans l’air. Cet effluent contient également 2 000 ppm de H2S (hydrogène sulfuré), responsable de nuisances olfactives. L’entrepreneur et le copropriétaire de l’unité de biogaz se sont rapidement mis à la recherche de la solution adéquate pour résoudre ce problème. Au terme d’un test infructueux de quelques alternatives, l’entreprise s’est adressée à Desotec. Les responsables se souvenaient de notre entreprise d’une première discussion exploratoire tenue deux ans auparavant.

Après approbation de l’offre, nous avons abordé ce défi très rapidement en installant, dans la semaine, deux filtres à charbon actif du type AIRCON® HC-XL sur place. Ces filtres mobiles sont particulièrement adaptés pour traiter efficacement des flux importants fortement pollués. Après une analyse de l’effluent gazeux, ils sont remplis de charbon actif imprégné du type AIRPEL® ULTRA DS-6, qui s’avérait la meilleure solution pour une épuration optimale du flux résiduel.

Les filtres sont aujourd’hui utilisés depuis quelques semaines et fournissent d’excellents résultats. Les mesures à la sortie des filtres ne détectent plus la moindre molécule de H2S (0 ppm). Le client se dit extrêmement satisfait de l’efficacité de cette solution. Desotec veille également à un suivi adéquat de la situation : dès que les filtres sont saturés, ils sont immédiatement remplacés, sans compromettre la productivité de l’usine de biogaz.