Please be aware that these translations have been generated automatically, and while we strive for accuracy, they may not be entirely precise. We apologize for any potential inaccuracies and appreciate your understanding.

Élimination des odeurs dans une usine d'aliments pour animaux domestiques au Royaume-Uni

Les usines alimentaires, en particulier celles qui traitent la viande et le poisson, sont des sources fréquentes de nuisances olfactives. Elles sont susceptibles d'émettre des composés organiques volatils (COV) et des composés sulfureux, ce qui suscite des plaintes de la part des riverains. Les filtres à charbon actif DESOTEC sont utilisés dans de nombreux sites de ce type à travers l'Europe, aidant les clients à garantir une atmosphère exempte d'odeurs et de bonnes relations avec la communauté.

Le problème

Une usine d'aliments pour animaux de compagnie, située à proximité d'une zone résidentielle au Royaume-Uni, recevait des plaintes concernant les odeurs. 

Dans un premier temps, l'usine a pensé que la source principale pouvait provenir de l'usine principale, où la viande et le poisson sont transformés en aliments pour animaux de compagnie et où l'air est extrait du bâtiment par un évent situé sur le mur extérieur. 

Ils étaient également conscients des odeurs émanant d'un évent situé au sommet d'un réservoir de stockage de déchets alimentaires de deux mètres de haut, à l'extérieur du bâtiment principal. Les odeurs étaient plus fortes lorsque les déchets étaient transportés hors de l'usine, ce qui déplaçait l'air à l'intérieur du réservoir vers l'extérieur, par l'intermédiaire de l'évent. 

La solution

Au début de l'année 2020, l'usine a été contactée de manière proactive par le responsable des ventes de DESOTEC au Royaume-Uni. 

Après discussion, l'usine a décidé de tester d'abord un filtre DESOTEC sur le réservoir de stockage des déchets, beaucoup plus petit. Si cet essai s'avérait concluant, elle installerait un filtre séparé, plus grand, sur l'évent principal de l'usine. 

Bien que l'entreprise n'ait pas analysé le flux d'air, les ingénieurs de DESOTEC ont fait appel à leur expertise pour concevoir une solution utilisant le type d'unité de filtration et la qualité de carbone les plus appropriés. 

Après avoir reçu le feu vert, nous avons livré un filtre AIRCON 2000 C dans les quinze jours, ainsi qu'un tuyau de raccordement et des brides. Ce modèle est adapté à un faible débit d'air, comme celui d'une bouche d'aération. 

En suivant nos conseils, les ingénieurs de l'usine ont trouvé que le raccordement du filtre était une tâche simple. Il n'a pas été nécessaire d'adapter l'évent du réservoir. 

Les résultats

Le filtre de DESOTEC a été installé au début de l'été et s'est avéré très efficace. 

En fait, l'entreprise a découvert que le réservoir de stockage des déchets était la principale source d'odeurs de l'usine, de sorte qu'il n'a pas été nécessaire d'installer un filtre plus grand pour l'usine principale, ce qui lui a permis de réaliser des économies considérables. 

Cependant, après avoir résolu ce problème, l'usine s'est aperçue qu'un problème similaire se posait lorsque les camions-citernes venaient enlever les déchets. À l'instar du réservoir de déchets lui-même, les camions-citernes sont également équipés d'évents sur le dessus par lesquels les courants d'air odorants sont déplacés au fur et à mesure que le camion-citerne se remplit. 

Actuellement, ce cours d'eau est traité à l'aide d'un filtre à charbon actif fourni par une autre société. Cependant, ce filtre semble être sous-dimensionné et se sature rapidement. 

DESOTEC est actuellement en discussion avec l'entreprise pour installer un autre filtre à raccorder aux camions-citernes. Il s'agirait de l'AIRCON 2000 LPF, capable de traiter la pression plus élevée de ce flux. 

La compacité des filtres DESOTEC les rend parfaitement adaptés aux sites industriels très fréquentés, où les camions-citernes sont chargés et déchargés, ou lorsque l'espace est compté. Les alternatives telles que les biofiltres, qui sont une autre technologie souvent utilisée pour le contrôle des odeurs, ont un encombrement beaucoup plus important. 

Nos filtres sont également idéaux pour une production discontinue. Alors que les biofiltres nécessitent un flux constant de contaminants pour maintenir les bactéries en vie, le charbon actif peut rester en attente jusqu'à ce qu'on en ait besoin. 

Dans le cas improbable où une assistance serait nécessaire, les ingénieurs de DESOTEC sont disponibles 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, mais les filtres sont très simples à connecter et à utiliser. 

Une fois saturés, les filtres sont transportés vers nos installations en Belgique. Des échantillons de carbone y seront analysés afin de prendre les mesures adéquates pour la manipulation et l'élimination du carbone usé des filtres mobiles. Une fois analysé et approuvé, le charbon usagé est transféré dans l'un des quatre grands fours de réactivation de DESOTEC afin d'éliminer les contaminants et de préparer le charbon en vue de sa réutilisation. 

Toutes les molécules qui ont été adsorbées par le charbon actif chez les clients sont désorbées dans les fours de réactivation de DESOTEC. Ces contaminants sont ensuite entièrement détruits, conformément à la législation nationale et européenne, par une installation d'incinération et de neutralisation. L'ensemble de l'installation et ses émissions font l'objet d'une surveillance continue en ligne, ce qui garantit que seule de la vapeur d'eau inoffensive s'échappe de la cheminée. 

En utilisant du carbone réactivé, les clients réalisent non seulement des économies, mais améliorent également leur efficacité environnementale.